Voici quelques consignes à suivre si vous pensez que votre enfant rencontre des difficultés scolaires et/ou dans la sphère sociale.

Il est indispensable de faire confiance à votre médecin de famille comme chef d’orchestre ou à votre pédiatre / neuropédiatre.

C’est lui qui va pouvoir vous orienter vers le professionnel de santé adapté à la prise en charge de votre enfant.

De nombreux spécialistes sont accessibles uniquement avec une prescription médicale (remboursés au tarif sécurité sociale).

Ces spécialistes vous adresseront alors un compte rendu ainsi qu’à votre médecin et le suivi de votre enfant sera adapté en fonction de l’évolution de la situation.

Vous pourrez en discuter régulièrement, avec le médecin ou le pédiatre qui coordonnera l’ensemble des suivis nécessaires.

Il n’existe pas d’examen biologique pour détecter un haut potentiel, un TDAH, un trouble DYS ou encore un TSA.

C’est à travers un examen clinique poussé et des tests qui évalueront toutes les sphères de la vie de l’enfant/adolescent/adulte que l’on peut poser des mots sur des maux.

A savoir !

Certains thérapeutes sont en consultation libre et non remboursés à ce jour par la sécurité sociale.

Mais de plus en plus de mutuelles proposent des formules incluant une ou plusieurs consultations remboursées par an, renseignez-vous !

Et dans ce cas, conservez bien toutes les factures et attestations de paiement. Pour connaître les tarifs, veuillez-vous adresser directement au professionnel.

Alors qui peut réaliser ces bilans ?

Psychologues, neuropsychologues, pédopsychiatres, psychiatres pour les adolescents et les adultes.

Mais psychologue et neuropsychologue ne sont pas des médecins et il faudra donc que ce soit le pédiatre ou le neuropédiatre qui valide les tests.

A savoir !

Les professionnels qui suivent votre enfant doivent se transmettre les informations pour pouvoir vous proposer un accompagnement pluridisciplinaire optimal.

C’est pour cette raison que votre médecin traitant ou votre pédiatre/neuropédiatre doit être votre référent et pouvoir compiler tous les bilans, d’autant plus si vous devez faire un dossier MDPH.

QUELQUES SIGLES ET DEFINITIONS :

EIP : Enfant Intellectuellement Précoce

HP : Haut Potentiel

Encore appelés zèbres, surdoués.

APIE : Atypique Personne dans l’Intellect et l’Emotion

Philo cognitifs : qui pensent différemment et qui ne peuvent pas s’arrêter de penser

TDA : Troubles du Déficit de l’Attention

TDAH : Troubles Déficitaires de l’Attention avec ou sans Hyperactivité

TSA : Troubles du spectre de l’autisme

Les troubles DYS : troubles spécifiques des apprentissages

Dyslexie : trouble de la lecture et de l’écriture spécifique et durable

Dysorthographie : trouble de l’acquisition de l’expression écrite (altération de l’écriture spontanée ou de l’écriture sous dictée)

Dyscalculie : trouble sévère dans les apprentissages numériques

Dysgraphie : trouble graphique associé à des gestes handicapants, au codage orthographique et au mouvement des doigts lors de l’écriture

Dyspraxie : trouble du développement moteur qui touche la planification, la réalisation, la coordination et l’automatisation des gestes volontaires

Dysphasie : La dysphasie est un trouble spécifique, sévère et durable du langage oral. 

Dysphonie : trouble de la voix qui peut concerner son intensité, sa hauteur ou son timbre

Dysodie : altération de la voix chantée

WISC : Wechsler Intelligence Scale for Children / échelle d’intelligence pour enfants (de 6 à 16 ans)

WAIS : Wechsler Adult Intelligence Scale / échelle d’intelligence pour adultes TCC : Thérapies cognitivo-comportementales / travail sur les interactions entre les pensées, les émotions et les comportements

EMDR : Eye Movement Desentization and Reprocessing : Entre l’hypnose et la thérapie cognitive et comportementale, l’EMDR est une thérapie psycho neurobiologique basée sur la stimulation sensorielle. Particulièrement recommandée en cas de stress post-traumatique.

ALD : affection longue durée

MDPH : maison départementale des personnes handicapées

PPRE : programme personnalisé de réussite éducative

PAP : projet d’accompagnement personnalisé

PPS : projet de suivi de scolarisation

PAI : projet d’accueil individualisé


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *